Musculation et fitness

L’Agence mondiale antidopage suspend un laboratoire renommé en France

L’Agence mondiale antidopage suspend un laboratoire renommé en France

Le ChâLe laboratoire de Tenay-Malabry a été contaminé par des échantillons de musculation.

Le ChâLe laboratoire de Tenay-Malabry a été contaminé par des échantillons de musculation.

Le laboratoire de Châtenay-Malabry a été contaminé par des échantillons de musculation. Photo: prise de www.elespanol.com

 

Le laboratoire de Chatenay-Malabry, emblème de la lutte contre le dopage en France, a été suspendu lundi par l’Agence mondiale antidopage (AMA) en raison de la contamination d’échantillons de culturistes testés positifs pour les stéroïdes, a rapporté l’AMA elle-même.

« La suspension a été imposée suite à la découverte par l’AMA de problèmes liés aux analyses, » l’AMA a déclaré dans un communiqué sur son site Web.

En conséquence, le seul laboratoire français, qui a analysé quelque 13 500 échantillons en 2016, ne pourra pas effectuer de contrôles antidopage tant qu’il n’aura pas obtenu à nouveau l’autorisation de l’AMA.

L’incident qui a motivé la décision de l’AMA s’est produit au printemps dernier lorsqu’une grande opération de contrôle de la musculation a été effectuée, a expliqué le secrétaire de l’Agence Française Antidopage (AFLD) Mathieu Teoran, qui a décrit les événements de l’épisode. « exceptionnel ».

Plus précisément, la concentration dans certains échantillons était telle, jusqu’à 200 fois plus élevée qu’un positif classique, qu’un robot d’analyse « contaminé » malgré les procédures de nettoyage habituelles, a expliqué Teoran.

Le responsable a assuré que cet incident ne concernait que « deux échantillons » et cela « les mesures correctives appropriées ont été immédiatement prises » résoudre le problème.

LIS  Gâteau éponge fitness pour Noël, délicieux et riche en protéines